Aspifer Plus 30 Gélules

23.900د.ت

In stock

ASPIFER PLUS est indiqué en cas de :

  • Prévention de l’anémie au cours de la grossesse.
  • Correction de la carence en fer ou d’une anémie par carence en fer.
  • Restitution des réserves en fer, zinc, cuivre, folate et vitamines B1, B5, B6, B12
SKU: 6192487100022 Categories: ,

Description

ASPIFER PLUS est indiqué en cas de :

  • Prévention de l’anémie au cours de la grossesse.
  • Correction de la carence en fer ou d’une anémie par carence en fer.
  • Restitution des réserves en fer, zinc, cuivre, folate et vitamines B1, B5, B6, B12

Pourquoi choisir ASPIFER PLUS ?

  • Est une forme chélatée (bisglycinate) de fer qui présente une plus grande absorption digestive et une biodisponibilité plus importante que les formes classiques de fer.
  • Est une formule qui évite les habituels inconforts digestifs souvent liés à la prise des formes classiques de fer (à savoir des troubles
    gastriques, constipations, nausées et goût métallique).
  • La vitamine C contenu dans ASPIFER PLUS aura pour effet d’améliorer l’absorption du fer non héminique par l’organisme.
  • N’interfère pas avec la prise d’autres minéraux et vitamines
  • Apporte %100 des apports journaliers en fer grâce à une seule gélule.

En plus du fer, ASPIFER PLUS garantit une association optimale avec d’autres sels minéraux et de vitamines pour une meilleure santé,
à savoir le zinc arginate chélaté, le cuivre bisglycinate chélatée les vitamines C, B1, B5, B6, B9 et B12.

1.Le fer de ASPIFER PLUS contribue à l’oxygénation du sang et des organes :

  • Le fer a pour rôle principal de transporter et de stocker l’oxygène contenu dans le sang vers les organes et les muscles du corps humain.
  • Il est indispensable pour la formation de l’hémoglobine, une protéine présente dans lesglobules rouges du sang. Celle-ci fixe l’oxygène dans
    les globules rouges et leur donne leur couleur. Sans fer, les globules deviennent petits, moins colorés et ne peuvent fournir l’oxygène aux organes.
  • C’est pour cela que les individus présentant une carence en fer sont souvent pâles et paraissent essoufflés au moindre effort. Ces personnes
    présentent alors une anémie liée à une carence en fer.
  • Le fer a aussi prouvé son utilité dans le développement cognitif des enfants, le métabolisme énergétique, la fatigue et encore lors de la grossesse.

2.Le zinc possède plusieurs autres rôles :

  • Il est actif lors de l’embryogenèse, de la différenciation des cellules et de leur prolifération.
  • Il joue un rôle considérable dans l’ostéogénèse.
  • Nécessaire à la synthèse de l’ADN et de l’ARN, il joue un rôle dans la croissance.
  • En augmentant le nombre de lymphocytes T, il contribue au fonctionnement normal du système immunitaire.
  • Il intervient dans les fonctions cognitives (la mémoire notamment).
  • Il participe au métabolisme des protéines et des graisses (glucides et lipides), grâce auquel les cellules produisent de l’énergie.
  • Il active de nombreuses réactions enzymatiques.
  • Il joue un rôle dans la synthèse de la testostérone, l’insuline, la gustine et la thymuline.
  • Il contribue à une fertilité et une reproduction normales.
  • Il contribue au maintien de la santé de la peau et permet de lutter contre l’acné grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes.
  • Il contribue à la santé de la chevelure, en favorisant la synthèse d’acides aminés tels que la cystine et la méthionine. Il peut ainsi être
    un véritable allié en cas de chute de cheveux.
  • Grâce à son action antioxydante, il lutte contre les effets néfastes des radicaux libres et permet de prévenir les maladies cardiovasculaires
    et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).
  • Il est essentiel au bon fonctionnement de la vision, du goût et de l’odorat.

3.Le cuivre intervient dans les situations suivantes :

  • Il aide à prévenir les risques de fausse couche.
  • Il intervient dans le transport du fer dans l’organisme favorisant ainsi la production des globules rouges.
  • Il favorise la minéralisation osseuse et la croissance de l’organisme.
  • Il participe au maintien des tissus conjonctifs normaux.
  • Il aide au bon fonctionnement du système nerveux.
  • Il contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.
  • Il agit comme un antioxydant puisqu’il contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.
  • Il contribue à la pigmentation de la peau et des cheveux.

4.La vitamine B9 ( l’acide folique ) possède des rôles considérables:

  • Durant la grossesse :
  • Une carence en acide folique peut causer un retard de croissance, une malformation congénitale, une anomalie du tube neural (par exemple,
    le spina-bifida) ou une augmentation du taux de fausses couches.
  • Une supplémentation en vitamine B9 pourrait également diminuer , de manière faible, le risque de survenue d’une malformation cardiaque
    grave ainsi que celui de la survenue de troubles du spectre autistique.
  • Idéalement, prendre de l’acide folique plusieurs semaines avant le début de la grossesse pour une efficacité maximale.
  • D’autres effets bénéfiques de la vitamine B9 :
  • Intervient considérablement dans la production de globule rouge.
  • Intervient dans la synthèse des neuromédiateurs.
  • Renforcement du système immunitaire.
  • Métabolisme des acides aminés et production de l’énergie.
  • Réduction des risques de maladies cardiovasculaires.

5.La vitamine B6 (la pyridoxine) :

  • Elle intervient dans le développement du cerveau et du système nerveux de bébé et la production des neurotransmetteurs.
  • Elle intervient dans le métabolisme du magnésium en permettant son assimilation et son utilisation par les cellules.
  • Elle est indiquée dans les neuropathies diabétiques.
  • Elle renforce le système immunitaire par son action sur la production des anticorps.
  • Elle entre dans le métabolisme des acides aminés et la production de l’énergie.
  • Elle intervient dans le métabolisme des neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotonine et l’adrénaline : médiateurs de l’humeur.
  • Elle intervient pour transformer le tryptophane en vitamine B3, cela lui confère une action anti-stress et anti-dépresseur.
  • Elle joue un rôle non négligeable dans le bon fonctionnement du système immunitaire.
  • Elle joue un rôle important dans la formation d’hémoglobine et la production des globules rouges.

6.La vitamine B12 (cobalamine) :

  • Pendant la grossesse, des déficits en cobalamines ont été associés à des naissances prématurées ; de graves carences pouvant même conduire
    à un décès intra-utérin.
  • Le déficit en B12 peut être associé à d’autres graves conséquences comme la pré-éclampsie, le faible poids de naissance, des malformations
    du tube neural ou pied bot.
  • Chez les enfants nés et allaités par des mères déficitaires, le tableau est celui d’un retard de croissance, une hypotonie, une somnolence, une anorexie, le tout étant plus ou moins réversible après complémentation, selon les cas.
  • Elle participe à la production de globules rouges et possède par conséquence une fonction antianémique.
  • Elle assure un bon fonctionnement du système nerveux en participant à la division des cellules cérébrales.
  • Elle permet le bon fonctionnement de la gaine de myéline assurant ainsi une vitesse de transmission maximale des influx nerveux.
  • Elle est essentielle à la synthèse de la choline.
  • Elle favorise l’attention et la mémorisation.
  • Elle lutte contre l’irritabilité.
  • Elle lutte contre la dépression.

7.La vitamine B1 (thiamine) :

  • Pendant la grossesse, sa carence est susceptible d’entraîner des crampes ainsi que des névralgies pour la femme enceinte.
  • La thiamine participe au fonctionnement du système nerveux central et périphérique ainsi qu’aux mécanismes de la mémorisation.
  • Elle joue un rôle dans le bon fonctionnement de l’activité musculaire et possède une action antalgique d’où son utilisation (à forte dose) dans
    les douleurs rhumatologique et les névrites gravidiques.
  • Elle est indiquée également dans les myélites et dans les séquelles de poliomyélites.
  • Elle participe à la production d’énergie à partir des glucides.

8.La vitamine b5 (acide pantothénique) :

  • Un apport inadéquat pourrait être à l’origine de malformations et favoriser un développement fœtal insuffisant.
  • Elle favorise le développement du système nerveux et participe à la synthèse de neurotransmetteurs.
  • Elle favorise la transmission nerveuse.
  • Elle participe dans la production des globules rouges.
  • Elle agit comme précurseur et élément constitutif du coenzyme A, indispensable dans le métabolisme des glucides, des acides aminés, des acides gras et dans la synthèse de certaines hormones.
  • Elle lutte contre le stress.

ASPIFER PLUS est indiqué en cas de supplémentation en fer, en cuivre, en zinc, en vitamine C, en vitamine B1, en vitamine B5, en vitamine B6, en vitamine B9 et en vitamine B12 lorsqu’un apport alimentaire suffisant ne peut être assuré.

Conseil d’utilisation:

  • 1 gélule par jour, à avaler avec de l’eau.
  • Les gélules peuvent être ouvertes et mélangées à une compote ou un dessert.
  • Il est conseillé de ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
  • Ne pas laisser à la portée des enfants.

ASPIFER PLUS est contre-indiqué aux personnes souffrant de maladies ayant pour conséquence une accumulation anormale de fer (hémochromatose, polyglobulie…).
Ne pas utiliser ASPIFER PLUS en cas d’allergie connue à l’un des constituants.

Avis (0)

Be the first to review “Aspifer Plus 30 Gélules”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reviews

There are no reviews yet.

Panier

No products in the cart.